Pourquoi faire un site internet pour gérer votre PSE ?

Depuis les ordonnances Macron, l’article L.1233-4 du Code du travail est complété par un alinéa ainsi rédigé : « L’employeur adresse de manière personnalisée les offres de reclassement à chaque salarié ou diffuse par tout moyen une liste des postes disponibles à l’ensemble des salariés, dans des conditions précisées par décret ».

Il est donc maintenant autorisé d’informer les salariés par tout moyen de communication, y compris par un site internet.

CONTEXTE

Lors d’un PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi), la législation impose une information permanente en direction des salariés, notamment sur les postes en reclassement. Jusqu’a présent, cette communication s’effectuait le plus souvent par lettre recommandée afin de prendre acte.

Depuis les récentes évolutions de la loi, une entreprise peut aussi utiliser des moyens digitaux dans le cadre de leur PSE.

Le choix d’un vecteur digital présente plusieurs avantages :

  • Rapidité de l’information
  • Réactivité des mises à jour
  • Possibilité de modifier rapidement le contenu pendant le déroulement du PSE
  • Économie de moyen puisque disparaissent les courriers recommandés et leurs coûts
  • Une meilleure pédagogie pour expliquer et désamorcer les craintes et angoisses légitimes liées à la situation
  • Confort des salariés qui ont accès à l’information lorsqu’ils le souhaitent, sans contrainte de réunion dans un lieu et avec un horaire imposé
  • Économie de moyen humain, puisqu’il n’est plus nécessaire de déléguer des personnes pour aller expliquer le processus, surtout lorsque les zones d’emploi sont disséminées géographiquement
  • Interaction permanente avec les salariés
  • Traçabilité de l’information

SOLUTIONS 

L’information due aux salariés peut être accessible sur un intranet ou un site internet protégé par un mot de passe. Un envoi de newsletter peut consolider la démarche à condition d’avoir vérifié que tous les salariés bénéficient d’une adresse E-mail et qu’ils l’ont déclaré à leur entreprise.

Un site dynamique et administrable est la solution préconisée pour ce type de demande, car les informations doivent être souvent actualisées et enrichies.  

Proposer un site responsive (adaptés aux principaux périphériques du marché) est un impératif, car de nombreux salariés naviguent uniquement sur leur smartphone et n’ont pas toujours d’ordinateur personnel.

La souscription à un service de suivi et de maintenance du/des sites est conseillée. Cela permet de s’adjoindre, durant le processus, les compétences techniques et les conseils d’un professionnel.

ÉTUDE DE CAS

Client : Entreprise de grande distribution 

Effectif concerné par le PSE : + de 800 salariés

Durée du PSE : 3/4 mois

Durée de développement des deux sites : en urgence !

Suivi et maintenance des sites : jusqu’à la fin du PSE

Dans le cadre de ce PSE, nous avons été mandatés pour créer deux sites internet protégés par mot de passe. L’entreprise étant divisée en deux entités, chaque site ciblait les salarié d’une entité spécifique.

Les deux sites ont été développés en urgence et lancés de manière décalée pour respecter le calendrier de chaque entité.

Un seul courrier a été envoyé aux salariés, celui-ci contenait le mot de passe pour accéder au site.

Le site a été développé pour répondre de manière simple aux interrogations des salariés et leur donner les informations nécessaires pour comprendre le déroulement du PSE, leurs droits dans le processus, les services d’accompagnement qui leur sont destinés.

Pour répondre aux salariés inaccoutumés aux nouvelles technologies, nous avons privilégié un design simple et avons laissé une large place au visuel.

Les offres de reclassement ont été ensuite ajoutées au site. En raison du grand nombre d’offres et de leur grande diversités, nous avons intégré des filtres pour afficher les offres par type de poste ou de contrat; un formulaire permettait ensuite de postuler directement en envoyant son CV. La candidature était envoyée au service RH pour un traitement rapidement.

Nous avons installé un système de suivi  des visites pour analyser les connexions au site et ainsi vérifier que l’information quant à l’adresse est bien parvenue aux salariés.